Une soirée de clôture émouvante

Le Maire de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, a convié Stéphane ainsi que tous ses partenaires à une soirée privilégiée hier pour célébrer la course du skipper boulonnais et le remercier ainsi que tous ses soutiens pour cette magnifique aventure.

 

« Je suis très heureux de tous vous accueillir dans ces salons d’honneur de l’Hôtel de ville de Boulogne-Billancourt pour rendre un hommage appuyé et 100 fois mérité à notre héros boulonnais du Vendée Globe …

Cher Stéphane, voici plusieurs années que la ville de Boulogne-Billancourt a la chance de te soutenir dans ton parcours de skipper. L’année dernière, nous avons franchi une belle et grande étape avec ce Vendée Globe, qui a tenu en haleine une large partie de nos concitoyens pendant de longues semaines.[…]

Nous avons eu à cœur de faire partager cette belle aventure au plus grand nombre, et ce fut un grand succès. Ce soutien a commencé dès le mois de janvier, avec une campagne de crowfunding qui a récolté près de 15 000 €, et à laquelle ont participé plus de 250 personnes, toutes invitées ce soir.

Le PC course installé salle des Fougères a reçu plus de 3000 visiteurs, et nous avons eu le plaisir d’avoir 7 liaisons en direct avec Stéphane lors de son périple. […]

Grâces aux directeurs, aux directrices et aux enseignants des écoles de Boulogne-Billancourt, plus de 1000 élèves de trente classes différentes ont suivi un projet pédagogique axé autour de la course.

Le partenariat avec la Société Virtual Regatta et le challenge dédié aux habitants de la ville, qui s’identifiaient grâce au code BB92100, a rencontré un franc succès. Plus de 1200 boulonnais y ont participé.

Mon cher Stéphane, quelle aventure ! Quelle aventure tu nous as fait vivre au cours des 55 jours que tu as passé en mer ! Depuis le départ du 6 novembre dernier, nous avons suivi ton parcours avec passion et admiration.

Après un départ émouvant et plein d’espoir aux Sables d’Olonne, et quelques premiers jours de course compliqués, tu es petit à petit remonté de la 24e à la 10e place du classement, grâce à ta science de la mer et de la navigation. Tu as fait jeu égal avec les meilleurs skippers mondiaux, avec un budget moins important, compensé par un courage hors-norme. Ton courage a justement été mis à rude épreuve, le samedi 17 décembre, au large des côtes de l’Australie. […]

Mon cher Stéphane, au-delà de l’exploit sportif qui force l’admiration, c’est une véritable leçon de vie que cette participation au Vendée Globe 2016-2017 donne à chacun d’entre nous.

Une leçon de courage et d’abnégation d’abord, dans un monde contemporain qui, à force de facilité hédoniste et de principe de précaution servant d’excuses à l’immobilisme, a parfois oublié la notion d’aventure. À la suite des noms glorieux de ces marins qui répondaient à l’appel de l’océan, et qui ont fait de leurs époques des époques de pionniers et d’explorateurs, tu as eu le courage de partir, de dépasser tes limites physiques et morales, pour aller jusqu’au bout de ton rêve. Tu es l’héritier de cette trempe d’hommes qui ont sacrifié beaucoup pour réaliser des exploits plus grands qu’eux.

Une leçon de sacrifice aussi, que tu n’as pas fait seul. Je voudrais rendre ici hommage à ton épouse et à tes enfants, sans le soutien desquels tu n’aurais sans doute pas pu prendre le départ de cette course. 

Si tous les jeunes qui ont suivi ton parcours ne retiennent qu’une chose, qu’elle soit la suivante : si rien n’est sacrifié, rien n’est obtenu. Rien n’est sûr, rien n’est donné, rien n’est facile, rien n’est gratuit. Tout se conquiert et tout se mérite. Mais plus la difficulté est grande, plus la joie est profonde.

Une leçon d’humilité ensuite : la place de l’homme est bien petite face à la puissance de la nature. Thomas Coville, le skipper ayant réalisé le tour du monde à la voile en moins de 50 jours, record mondial, disait ceci : « il y a des endroits où l’on sent que l’on est simplement toléré par l’océan ». Cette nature, il faut la dompter, mais la respecter, car elle reprend toujours ses droits.

Enfin, et surtout c’est une grande leçon d’espoir que tu nous a donné, celle de réaliser ton rêve d’une part, et de le faire partager d’autre part.

Pour tout cela, au nom de tous les boulonnais, je souhaitais te remercier sincèrement.

Tu peux compter sur notre soutien sans failles dans tes prochaines aventures, et nous attendons avec impatience tes prochaines courses. », Pierre-Christophe Baguet


Cette soirée a été l’occasion de remettre des maquettes à l’image du bateau à l’ensemble des sponsors pour les remercier de leur précieux soutien : La Compagnie du Lit, iXBlue, Bureau Veritas, SADE, Lafarge Associés, BNP Paribas Real Estate ainsi que les partenaires techniques : Atlantis TV et FIRM.


Eric Romedenne, PDG de La Compagnie du Lit, confiait à son tour : « Merci Stéphane pour tous ces moments incroyables que tu nous as fait vivre. Un départ intense en émotion, puis 7 places grapillées, c’était que du bonheur ! On a connu aussi la deuxième partie, on a pu ainsi voir ce que ça veut dire quand dans l’imprévu le plus total on met toute son énergie pour se dépasser. Bravo, ton aventure nous a tenu en haleine et on est très fiers de ce que tu as réalisé. »

Le vainqueur du challenge Virtual Regatta de la Ville s’est également vu remettre un prix pour le féliciter de sa première place virtuelle, bravo à Benjamin Winckel qui remporte une navigation inédite avec Stéphane !