J-2 Derniers préparatifs

Sur les pontons des Sables d’Olonne, les job-list se réduisent et l’heure est au chargement des derniers sacs à bord.

Vêtements mis sous vide, dernières courses de nourriture pour embarquer du frais, chargement du matériel de rechange, Stéphane Le Diraison et son équipe s’affaire pour équiper le 60 pieds « Compagnie du Lit / Boulogne-Billancourt » des derniers détails avant de larguer les amarres dimanche matin.

dsc_0997

 

Seulement 71 marins ont déjà bouclé cet « Everest des Mers », Stéphane Le Diraison compte bien faire partie de cette élite et rejoindre ces aventuriers des mers qui l’ont tant fait rêver depuis des années.

Stéphane a d’ailleurs reçu la visite des deux grands marins qui l’ont inspiré : Jean-Luc van den Heede et Alain Gauthier.

« Etant Lorientais, notre bateau de course au lycée était voisin de ponton du bateau d’Alain Gauthier et de celui de Jean-Luc Van Den Heede. Le fait d’être au contact de ces navigateurs, déjà à 17 ans, me permettait de me projeter dans la course, j’avais la conviction que j’y serais un jour, mais il y avait beaucoup d’étapes à franchir avant d’y prétendre ! »

 

dsc_1002

 

img_0495

 

Avant de prendre le départ, Stéphane prend le temps de se mêler encore un peu au public. Séances d’autographes pour partager une passion commune, sourires échangés avec des enfants qui pourquoi pas rêveront à leur tour d’aventure, interviews avec de nombreux médias pour faire découvrir son profil de navigateur atypique, les journées sont denses pour un navigateur qui se prépare à vivre une vie en solitaire !

dsc_0965

 

Demain samedi, les pontons seront réservés aux proches pour laisser place à la famille et aux partenaires qui l’ont soutenu dans son projet et qui viennent l’encourager en personne. Un dernier briefing skipper permettra de répondre aux dernières questions, avant de savourer cette journée au goût d’embruns imminents.

Stéphane exprime « une impatience de partir » ; sa plus grande victoire est d’abord celle d’être aligné sur le départ du Vendée Globe 2016. Ce sentiment est mêlé d’une « petite appréhension quand-même » à la veille de ce voyage initiatique.

« Le public vit de rêve par procuration et nous sommes les acteurs de cette histoire », Stéphane vous donne rendez-vous dimanche dans les médias pour suivre le départ en direct, ainsi qu’au PC course de Boulogne-Billancourt qui ouvrira ses portes dès demain – samedi 5 novembre – pour vous faire vivre sa course de l’intérieur.